Le club Picardie du 25 avril 2019 : "Commerce, revitalisation et PLUi"

publié le 26 avril 2019 (modifié le 6 septembre 2019)

La réunion du Club Grand Amiénois-Picardie, qui s’est tenue à Noyon, le 25 avril 2019 portait sur la thématique "Commerce, revitalisation et PLUi".

La réunion du Club Grand Amiénois-Picardie, qui s’est tenue à Noyon au Campus économique Innovia, le 25 avril 2019 avait pour objectif de répondre au questionnement suivant : « Quelle prise en compte de la thématique commerce au sein du PLUi et quelle revitalisation possible des centres-villes et centres-bourgs, en particulier dans le contexte actuel du programme d’actions Cœur de ville ? ».
La journée, riche en échanges, a rassemblé une cinquantaine de personnes, élus et techniciens. Monsieur Jean-Louis Grévin, président du club Grand Amiénois-Picardie et vice-président de la communauté de communes du Val de Somme, et Monsieur Patrick Deguise, président de la Communauté de communes du Pays Noyonnais, ont accueilli les participants.
En premier lieu, Sandrine Dretz (DDTM de la Somme) a exposé les grandes lignes de la loi ELAN avec ses dispositions dédiées au commerce. Elle a ensuite présenté le Géoportail de l’urbanisme en rappelant l’importance de la mise en ligne des documents d’urbanisme sur ce portail. Puis Jérôme Grange, directeur de l’ADUGA et Carole Bogaert, directrice de l’AULA ont introduit la journée notamment grâce au retour d’expérience fondé sur la tenue d’ateliers thématiques relatifs au commerce, à l’AULA.

Marine Boitel (ADUGA) et Nathalie Pitaval (CEREMA Nord Picardie), après avoir rappelé les aspects règlementaires relatifs au commerce et au PLUi, ont rapidement présenté quelques exemples de PLUi prenant en compte le commerce (OAP du PLUm de Nantes métropole, PLUi de la Communauté d’agglomération de Cahors…).

La matinée s’est poursuivie par une table-ronde réunissant deux intervenants autour de deux présentations afin de répondre à une préoccupation concrète : comment élaborer une stratégie commerciale et prendre en compte cette thématique à chaque étape du PLUi ? Ainsi, Bruno Chaput (Ville d’Arras) a présenté les expériences du PLU puis du PLUi ainsi que des actions mises en oeuvre par la ville d’Arras pour dynamiser le commerce. A son tour, Fabien Leclaire (Communauté d’agglomération Maubeuge Val de Sambre) a exposé leur expérience sur la question du commerce dans le cadre de l’élaboration du PLUi de la CA Maubeuge Val de Sambre.
Pour clôre cette matinée dense, Marie Krier (EPARECA) a présenté les possibilités d’intervention de l’EPARECA auprès des collectivités.

La première partie de l’après-midi a permis de resituer la place du commerce, comme vecteur de redynamisation du centre-ville grâce au témoignage de Pascale Single et d’Amélie Comont de la Communauté d’agglomération de la Baie de Somme, lauréate du programme d’Action Cœur de ville et en cours de réalisation de son PLUi.

La seconde partie de l’après-midi fut consacrée à répondre aux interrogations portant sur le rôle du manager de centre-ville. Clotilde Cassemiche, manager de centre-ville, a fait part de son rôle pour la ville de Soissons et des actions entreprises par la ville pour aider le commerce à s’implanter et se pérenniser à Soissons. Enfin, Jean-Marc Deschodt, de l’EPFLO, a exposé les modes d’intervention de cet établissement auprès des collectivités en l’illustrant par quelques exemples.
Pour clore cet après-midi, le film produit par le Parc naturel régional a montré quelle démarche fut adoptée par la commune de Wavran sur l’Aa. Jérôme Grange, directeur de l’ADUGA et Jean-Louis Grévin, président du club PLUi Picardie ont conclu cette journée.

Les présentations de la journée ainsi que le programme sont téléchargeables ci-dessous. Le compte-rendu de cette journée est également disponible ici.