Le club Picardie du 26 mai 2015 : "PLUi et concertation"

publié le 2 mars 2016 (modifié le 6 septembre 2019)

La deuxième réunion du Club PLUI de Picardie s’est déroulée le 26 mai 2015, au Lycée du Paraclet situé à Cottenchy, dans la communauté de communes du Val de Noye. 13 intercommunalités étaient représentées, ainsi que les 2 agences d’urbanisme de Picardie, les CAUE, les services de l’Etat et le Club PLUI national.

La première table-ronde était consacrée à la gouvernance, autour de la question suivante : « quelle gouvernance mettre en place pour quel PLUI » ?

La communauté d’agglomération de Compiègne (Oise) et les communautés de communes de la Thiérache d’Aumale (Aisne) et du Bernavillois (Somme) ont été invitées à relater leur expérience de la mise en place du PLUI. On retiendra de ces interventions la nécessaire sensibilisation des élus en amont de l’élaboration du PLUI (marches urbaines, formations collectives, réunions de sensibilisation auprès des communes…), mais également le rôle incontournable du binôme élu-chargé de mission pour orchestrer l’ensemble de la démarche, créer le lien avec les communes et donner le tempo. En conclusion, il apparaît que la gouvernance doit être en adéquation avec le degré d’avancement et d’intégration communautaire.

La seconde table-ronde avait pour thème « La concertation dans le PLUI : enjeux, acteurs et moyens ».
A travers le retour d’expérience des communautés de communes de la Thiérache d’Aumale (Aisne), du Canton de Conty (Somme) et du Val de Noye (Somme), deux constats ont émergé : d’une part, la concertation autour du PLUI permet de donner plus de visibilité aux politiques intercommunales et de mieux identifier l’EPCI en tant que collectivité locale ; d’autre part, selon les modalités retenues et l’implication des acteurs, la concertation peut apporter une vraie valeur ajoutée au PLUI, notamment en phase de diagnostic. En conclusion, cette étape incontournable peut requérir un investissement conséquent qui nécessite d’être anticipé.


Télécharger :